SOLFIA
Les solutions de financement pour les associations

BESOINS ET SOLUTIONS DE FINANCEMENT
PARTENAIRES FINANCIERS


ACCOMPAGNEMENT
OUTILS

SOLFIA > Quelles solutions pour quels besoins de financement ? > Prévoir ses besoins de financement courants

Comment se forment les besoins en financement courant ?

(du 31/01/2007)
Les besoins de financement de votre association sont certes liés à vos projets et à vos investissements, mais également à sa gestion quotidienne. Celle-ci génère des charges et des ressources, qui sont autant d’entrées et de sorties d’argent. Or, elles n’interviennent pas au même rythme et sont souvent en décalage, selon un cycle appelé cycle d’exploitation.

Qu’est-ce que le cycle d’exploitation ?

Les activités de votre association entraînent des mouvements financiers qui ne se produisent pas tous au même rythme et dans les mêmes délais. Ainsi :

  • les salaires sont payés tous les mois et sans délai ;
  • les charges sociales sont payées tous les trimestres, 15 jours après la fin du trimestre ;
  • l’encaissement des cotisations s’étale sur quelques jours ou quelques semaines ;
  • des stocks de matières premières ou de marchandises doivent être constitués pour une activité ;
  • les règlements des fournisseurs d’une part et des clients d’autre part, peuvent être immédiats ou avec un délai de quelques jours ou quelques semaines (« paiement à fin de mois » ou « à 30 jours fin de mois ») ;
  • la subvention n’est souvent versée qu’au bout de plusieurs mois, alors que l’activité pour laquelle elle est attribuée est largement engagée… Ces rythmes et ces délais définissent le cycle financier d’exploitation ordinaire de l’association.

Déterminer son besoin en fonds de roulement (BFR)

Décalages et chevauchements des mouvements financiers induisent des besoins et des ressources de financement. Ces notions nécessitent un effort logique ; en effet, ce sont les « financeurs » de l’association (clients, collectivités locales…) qui créent des besoins et les « fournisseurs » (fournisseurs proprement dits, salariés, organismes sociaux…) qui génèrent des ressources :

  • le délai de paiement de quelques semaines ou de quelques mois du client ou de la collectivité locale ne suspend pas l’activité de l’association qui continue à régler tous ces frais ; votre association a donc un besoin de financement correspondant à ce délai.

Exemples de besoin de financement

    • Une association bénéficie d’une subvention pour mettre en œuvre une action de sensibilisation à l’environnement en milieu scolaire. L’action démarre à la rentrée scolaire et s’achève en fin d’année scolaire. Dès le mois de septembre, l’association assume les coûts de mise en œuvre de l’action (salaire et frais de déplacement de l’animateur, reprographie, frais de gestion…). Pourtant le premier acompte de la subvention qui couvre les frais liés à cette action ne lui est versé qu’en décembre et le solde ne lui sera versé que 2 mois après la fin de l’action, sur la présentation d’un rapport d’exécution.
    • Une association doit verser un acompte de 30 % pour louer une salle dans le cadre d’un projet d’exposition photo prévue 6 mois plus tard, etc.
  • en revanche, le délai de paiement de quelques semaines ou de quelques mois dont dispose votre association, à l’égard de vos fournisseurs ou des organismes sociaux, crée une ressource de financement correspondant à ce délai.

Exemples de ressources

    • Les charges sociales liées aux salaires versés par une association au mois de janvier ne sont généralement payées que le 15 mars.
    • Une association culturelle achète des boissons pour les vendre dans le cadre d’un festival et ne règle son fournisseur que 60 jours après le festival ; l’association perçoit alors les produits générés par la vente de ces boissons avant de supporter leur coût d’achat, etc.

La prise en compte de l’ensemble de ces délais permet de calculer le besoin de financement généré par le cycle d’exploitation (couramment appelé BFR ou besoin en fonds de roulement). A un instant t, les besoins de financement sont égaux à l’addition de la valeur des stocks et des factures clients non encore réglées ; les ressources de financement sont égales aux factures fournisseurs non encore réglées et aux dettes fiscales et sociales. La différence entre ces besoins et ces ressources de financement constitue le besoin en fonds de roulement (BFR).

BFR = besoins de financement (valeur des stocks + factures clients non réglées) – ressources de financement (factures fournisseurs non réglées).

A chacun son cycle

Avant de choisir les solutions de financement à mobiliser pour couvrir vos besoins de financement courants, il est important de cerner le profil de votre cycle d’exploitation. Chaque association a un cycle d’exploitation qui lui est propre et qui dépend de la nature de ses activités, de ses modes de financements, de son organisation…
Certaines associations ont un BFR stable tout au long de l’année, d’autres ont un cycle d’exploitation marqué par une forte saisonnalité de l’activité (centre de loisirs) ou des entrées d’argent (cotisations, subventions), d’autres n’ont jamais de besoins (clubs de bridge exclusivement composé de membres bénévoles), d’autres éprouvent ponctuellement des besoins importants (association entrepreneur de spectacles)…, cette diversité de situations renvoie à des solutions de financement spécifiques.
Le plan de trésorerie vous aidera à déterminer ce cycle.

 
 
 
 
MENTIONS LEGALES - CREDITS - CONTACTS - PLAN DU SITE