SOLFIA
Les solutions de financement pour les associations

BESOINS ET SOLUTIONS DE FINANCEMENT
PARTENAIRES FINANCIERS


ACCOMPAGNEMENT
OUTILS

SOLFIA > Qui sont les partenaires financiers ? > Partenaires financiers solidaires

Diversifiez vos partenaires financiers : empruntez solidaire

(du 31/08/2006)
Les finances solidaires participent à la diversification des revenus des associations, permettent de pallier le manque de subventions, de supporter un retard de trésorerie... Mais solidarité ne rime pas avec irresponsabilité et des garanties sont demandées aux acteurs associatifs avant de solliciter ces réseaux, au minimum, la volonté et l’engagement de pérenniser leurs activités et leurs emplois.

Solidaire mais remboursable !

Financement solidaire ne veut pas dire subvention. Les produits présentés par les organismes de la finance solidaire s’inscrivent dans une logique de structuration financière des projets et visent à donner aux acteurs associatifs les moyens d’asseoir leur développement et de se projeter dans l’avenir. L’association doit présenter une capacité d’autofinancement assise sur le projet et ses perspectives de développement : elle est essentielle pour pouvoir rembourser, à moyen terme, ces prêts ou apports en fonds propres.
L’association doit élaborer un prévisionnel sur 3 ans (en termes de coût, de financement et de remboursement), ou un plan global de consolidation, qui lui permette de vérifier l’adéquation entre les orientations adoptées et les financements sollicités.

Un accompagnement global

Redéfinition du projet associatif, mise à plat de la comptabilité, élaboration de tableaux de bord, conception d’une stratégie de communication, recherche de financements, amélioration de la gouvernance (relations et rôles respectifs administrateurs/salariés), organisation interne..., de nombreux acteurs peuvent accompagner les associations dans l’analyse de leurs besoins et la mise en œuvre de réponses appropriées. Le financement est une des composantes de l’accompagnement du projet.
Deux types de structures d’accompagnement peuvent alors être mobilisés, les fédérations associatives (cf. le site de la CPCA) et les dispositifs locaux d’accompagnement (DLA).

Trois types de besoins de financement des associations

Les outils financiers présentés par les organismes de la finance solidaires peuvent apporter une réponse, totale ou partielle, aux besoins liés :

  • aux investissements lors de la création ou du développement de l’association (ingénierie, montage de projet, équipement...),
  • à la restructuration financière. Dans le cas d’une structure financière déséquilibrée, renouer avec l’équilibre ne suffit pas. Les opérateurs financiers solidaires peuvent accompagner le redressement de votre assise financière.

Les outils adaptés à vos besoins

Tous permettent d’inscrire les associations dans une dynamique de pérennisation et de développement.

  • Le contrat d’apport associatif
    Il a pour objectif de renforcer les fonds propres d’associations d’utilité sociale créant ou pérennisant des emplois, par le développement d’activités à caractère économique.
    Il s’agit d’un apport en fonds associatif avec droit de reprise, destiné à financer les investissements et/ou le besoin en fonds de roulement liés à la création ou au développement de l’association, à l’exception de tout frais de fonctionnement et/ou de couverture de pertes d’exploitation passées ou futures.
  • La garantie
    La garantie a pour objectif de remédier à l’exclusion des circuits financiers classiques. Une structure de financement solidaire se porte garante de l’association et permet ainsi l’obtention d’un prêt supplémentaire.
  • Le prêt participatif
    Prêt à moyen et long terme.
    En règle générale, le taux d’intérêt de ce prêt est plus faible que celui pratiqué par une banque.
 
 
 
 
MENTIONS LEGALES - CREDITS - CONTACTS - PLAN DU SITE