SOLFIA
Les solutions de financement pour les associations

BESOINS ET SOLUTIONS DE FINANCEMENT
PARTENAIRES FINANCIERS


ACCOMPAGNEMENT
OUTILS

SOLFIA > Actualités > Dispositif Local d’Accompagnement

Mesure d’impact 2010 : une nouvelle preuve de l’efficacité du DLA

(du 16/11/2010)

Une nouvelle enquête d’impact, menée en 2010 auprès de 300 associations du territoire national accompagnées par le DLA, prouve une nouvelle fois la capacité du dispositif à consolider économiquement les structures et à pérenniser leurs emplois.

Entre le premier diagnostic réalisé en 2008 et la situation des structures deux ans après, des changements significatifs sont observés qui confirment les impacts positifs du DLA mesurés lors d’une première enquête en 2009.

Le DLA contribue à la création d’emplois et améliore leur qualité

L’emploi dans les structures accompagnées par le DLA progresse annuellement de l’ordre de 5%, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Cette progression est surtout le fait des petites (moins de 5 salariés) et moyennes (moins de 10 salariés) structures. Ces emplois sont consolidés (le recours aux emplois aidés a diminué de 25%) et de meilleure qualité : le temps de travail des salariés a augmenté dans près de la moitié des structures, ainsi que le taux de CDI et d’ETP.

Le DLA favorise la croissance des structures sans déstabiliser leur modèle économique

Les structures accompagnées touchent un plus grand nombre de publics (adhérents, usagers, bénéficiaires des services), +20%, signe d’un développement significatif de leurs activités et d’un meilleur ancrage sur leur territoire. Cette croissance s’accompagne majoritairement d’une amélioration des principaux indicateurs financiers : résultat d’exploitation en hausse pour la moitié de l’échantillon, amélioration de la structure financière pour près de 60%.

Le DLA contribue à la diversification des partenaires

Le nombre des partenaires financiers des structures est en nette progression : 30% des structures ont élargi leur tour de table à un ou plusieurs nouveaux partenaires publics. Le nombre d’associations bénéficiaires du DLA ayant développé un partenariat avec le secteur privé a progressé de 31% en 2 ans. Après l’accompagnement DLA, les structures bénéficient d’une plus grande visibilité et stabilité, mais aussi d’une plus grande confiance de la part des financeurs. L’accompagnement a permis de renforcer leur ancrage sur leurs territoires.

Le DLA réinterroge le projet associatif et contribue à une meilleure gouvernance

L’accompagnement permet de réinterroger et d’actualiser plus régulièrement le projet associatif et d’améliorer la gouvernance des structures. Les structures accompagnées sont en effet plus nombreuses à réactualiser régulièrement leur projet.

Le DLA améliore la performance des outils de gestion

L’étude prouve que le DLA favorise la mise en place de comptabilités fiables et d’outils de gestion contribuant au pilotage des structures, et améliore la qualité des outils déjà existants. Après l’accompagnement, les associations sont plus nombreuses à utiliser un tableau de bord, une comptabilité analytique et un prévisionnel de trésorerie ; ces outils sont de meilleure qualité.

A noter également que ce sont les structures les plus en difficultés au moment de l’accompagnement qui connaissent la plus nette amélioration de situation. Pour ces structures fragiles, le DLA a un impact important en termes de consolidation de leur modèle économique et de mobilisation de nouveaux partenaires.

L’enquête « Mesure d’impact du DLA 2010 » a été réalisée par l’Avise et le CNAR Financement, en partenariat avec la CPCA et avec l’appui méthodologique de Viviane Tchernonog, chercheur au Centre d’économie de la Sorbonne, CNRS.

En savoir plus sur le DLA

 
 
 
 
MENTIONS LEGALES - CREDITS - CONTACTS - PLAN DU SITE