SOLFIA
Les solutions de financement pour les associations

BESOINS ET SOLUTIONS DE FINANCEMENT
PARTENAIRES FINANCIERS


ACCOMPAGNEMENT
OUTILS

SOLFIA > Actualités > Etudes et données sur l’ESS

Une secrétaire d’État à la vie associative

(du 22/12/2010)

Ces dernières années, la vie associative est passée des attributions d’un secrétaire d’État aux sports, à celle d’un haut commissaire à la Jeunesse et à la Vie associative, puis à celle d’un ministre à la Jeunesse et aux solidarités actives, pour réapparaître enfin en tant que telle dans un secrétariat d’État, à l’occasion du remaniement ministériel du 15 novembre dernier. Cette « place [retrouvée] au sein d’un ministère de plein exercice » retient l’attention de la Conférence permanente des coordinations associatives (CPCA) en ce qu’elle « consacre la vie associative comme secteur et comme champ de politique publique à part entière ».

C’est Jeannette Bougrab, l’ancienne présidente de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), qui a été nommée secrétaire d’État à la Jeunesse et à la Vie associative, sous l’autorité du ministre de l’Éducation nationale, Luc Chatel. Le décret relatif à ses attributions est paru au Journal officiel début décembre 2010.

La CPCA invite la nouvelle secrétaire d’État à relancer rapidement une Conférence nationale de la vie associative, une instance de concertation qui avait permis aux représentations associatives de faire valoir leurs attentes en matière de politique publique associative : sécurisation des relations contractuelles, au travers de conventions de partenariat entre associations et acteurs publics, reconnaissance pleine et entière du mouvement associatif dans le dialogue civil, soutien fort à l’engagement associatif. Les premières déclarations de la secrétaire d’État sur la de vie associative sont donc très attendues.

Ce remaniement intervient alors que Marc-Philippe Daubresse venait de lancer un plan de développement de l’économie sociale et solidaire, doté de trois millions d’euros, dont une partie avait déjà été attribuée à des associations. L’ancien ministre a assuré que ces engagements financiers seraient tenus.

Reste que l’économie sociale et solidaire, à laquelle se rattachent les associations, n’apparaît pas spécifiquement dans les attributions du gouvernement remanié. C’est Roselyne Bachelot, nouvelle ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, qui a en charge l’action du gouvernement « en matière d’innovation sociale et d’économie sociale », de même que tout ce qui relève de l’action sociale. Les associations sportives trouveront en Chantal Jouanno, ministre des Sports, une nouvelle interlocutrice.

Lire le décret relatif aux attributions du ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Lire le décret relatif aux attributions déléguées à la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, chargée de la jeunesse et de la vie associative

Lire le décret relatif aux attributions du ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale

Lire le décret relatif aux attributions du ministre des Sports

Lire le communiqué de la CPCA suite au remaniement ministériel

 
 
 
 
MENTIONS LEGALES - CREDITS - CONTACTS - PLAN DU SITE