SOLFIA
Les solutions de financement pour les associations

BESOINS ET SOLUTIONS DE FINANCEMENT
PARTENAIRES FINANCIERS


ACCOMPAGNEMENT
OUTILS

SOLFIA > Actualités > Outils / Publications

Sortez du brouillard ! Identifiez vos besoins de financement, trouvez les solutions qui vont bien

(du 23/11/2016)

Les structures de l’ESS ont de multiples besoins de financement, mais ne savent pas toujours identifier leur origine précise. D’autre part, elles méconnaissent généralement les acteurs du financement, leurs spécificités et leurs offres. Consciente que les structures associatives manquent d’éclairages sur l’identification des besoins de financement, les solutions possibles et les acteurs à mobiliser, France Active, dans le cadre du Centre de ressource DLA Financement, vient de co-publier avec les Banques populaires un guide pédagogique « Entreprises Sociales et Solidaires : les solutions de financement ». Ce guide, construit autour de trois parties, présente les besoins, les solutions, et les acteurs du financement.

Comprendre la nature du besoin et trouver les solutions adéquates Avant de chercher un financement, il est essentiel de comprendre la nature du besoin. Les différentes ressources disponibles ne sont pas adaptées à tous les besoins. Un mauvais choix peut décrédibiliser la structure auprès des financeurs, et surtout la conduire dans une situation difficile.

Les besoins de financement sont de trois ordres : les investissements, les charges et le besoin en fonds de roulement (BFR). Les investissements sont des dépenses ponctuelles mais dont I ’utilisation s’inscrit dans la durée (« corporels » pour les achats de véhicule, de matériel informatique, les aménagements de locaux ; « incorporels » pour l’achat d’un logiciel ou d’un fonds commercial). Les charges correspondent aux dépenses courantes de la structure (achats, loyer, communication, salaires et cotisations sociales). Le BFR est le plus difficilement identifiable car il n’apparaît pas immédiatement dans les comptes, mais a un impact sur la trésorerie. C’est pourtant presque toujours un besoin structurel qu’il est donc important d’identifier et de financer. Les charges sont couvertes par les produits (subventions d’exploitation, cotisations et chiffre d’affaires). Sauf exception, on ne les couvre pas grâce à un prêt ou un apport en fonds propres. Les investissements et le BFR doivent idéalement être financés avec des outils à moyen, long ou très long terme : dons, apports en fonds propres, subvention d’investissement, prêts bancaires (ou solidaires) moyen ou long terme.

De nouveaux acteurs et méthodes de financement La promulgation de la loi ESS du 31 juillet 2014 a donné de la visibilité au secteur de l’ESS, conduisant de nouveaux acteurs et méthodes de financement – notamment issus du secteur privé lucratif – à s’en rapprocher. Si la profusion de termes anglo-saxons (Equity, Social Impact bonds, Crowdfunding) ne facilite pas la compréhension et l’appropriation de ces mécanismes, il est néanmoins important de bien comprendre leur fonctionnement et à quels types de besoin ils peuvent répondre.

Téléchargez le guide du Centre de Ressources DLA Financement : Entreprises Sociales et Solidaires - Les solutions de financement

 
 
 
 
MENTIONS LEGALES - CREDITS - CONTACTS - PLAN DU SITE